Hémodialyse : Prendre soin de sa fistule

L’hémodialyse est une procédure médicale vitale pour les patients souffrant d’insuffisance rénale chronique. Elle permet de filtrer les déchets et l’excès de liquide du sang lorsque les reins ne peuvent plus le faire. Pour rendre cette procédure possible, un accès vasculaire fiable est essentiel. La fistule artério-veineuse (FAV) est l’un des accès vasculaires les plus couramment utilisés. Prendre soin de sa fistule est crucial pour garantir l’efficacité et la sécurité de l’hémodialyse.

Qu’est-ce qu’une fistule artério-veineuse?

Une fistule artério-veineuse est une connexion chirurgicale entre une artère et une veine, généralement dans le bras. Cette connexion permet à une grande quantité de sang de circuler dans la veine, la rendant plus grande et plus robuste, ce qui facilite les ponctions répétées nécessaires pour l’hémodialyse.

Importance de l’entretien de la fistule

Un entretien adéquat de la fistule est essentiel pour prévenir les complications telles que les infections, les thromboses (caillots sanguins) et l’insuffisance de la fistule. Une fistule saine assure une hémodialyse efficace et minimise les interruptions de traitement.

Pratiques de soin quotidien

  1. Hygiène et inspection quotidienne :

    • Lavage régulier : Lavez votre bras avec de l’eau et du savon tous les jours et avant chaque séance d’hémodialyse.
    • Inspection visuelle : Vérifiez la présence de rougeurs, gonflements, chaleur ou écoulement qui pourraient indiquer une infection.
    • Palpation : Palpez la fistule pour sentir le “thrill” (vibration), signe de bon fonctionnement.
  2. Prévention des traumatismes :

    • Éviter les pressions excessives : Ne portez pas de vêtements serrés ni de bijoux sur le bras de la fistule.
    • Prévenir les blessures : Évitez les activités qui pourraient traumatiser votre bras, comme porter des objets lourds ou faire des sports de contact.
  3. Surveillance des signes de complications :

    • Infection : Symptômes comme fièvre, rougeur, douleur accrue, ou écoulement au site de la fistule nécessitent une attention médicale immédiate.
    • Thrombose : Absence de “thrill” ou “bruit” (bruit entendu avec un stéthoscope) peut indiquer un caillot sanguin. Contactez votre équipe médicale sans délai.

Pratiques lors des séances d’hémodialyse

  1. Technique d’asepsie stricte : Assurez-vous que les professionnels de santé utilisent des techniques stériles lors des ponctions.
  2. Rotation des sites de ponction : Varier les sites de ponction pour prévenir les zones de faiblesse ou de cicatrisation excessive sur la veine.
  3. Éviter la ponction sous tension : Assurez-vous que le bras de la fistule est en position détendue pour minimiser le risque de dommage vasculaire.

Importance de la collaboration avec l’équipe médicale

Votre équipe de soins est votre partenaire dans la gestion de votre fistule. Informez-les immédiatement de tout changement ou symptôme suspect. Ils peuvent effectuer des examens réguliers pour surveiller la fonctionnalité de la fistule et intervenir en cas de besoin.

Conclusion

Prendre soin de sa fistule est une responsabilité partagée entre le patient et l’équipe médicale. En suivant des pratiques d’hygiène rigoureuses, en surveillant attentivement les signes de complications et en collaborant étroitement avec les professionnels de santé, les patients peuvent assurer le bon fonctionnement de leur fistule et optimiser leur traitement d’hémodialyse. Un soin attentif et constant est la clé pour prévenir les complications et maintenir une qualité de vie optimale malgré l’insuffisance rénale.

%d bloggers like this: